EXPOSITION DE PHOTOS: un monde imaginaire – août 2017

L’exposition MONDE IMAGINAIRE, août 2017.
Le réel alimente l’imaginaire

L’exposition «monde imaginaire» représente des paysages bien réels, la plupart de Charlevoix. À la différence des grands paysages connus, cette exposition privilégie les petits paysages, appelés parfois «paysages intimes». Ici la photographie isole le sujet d’intérêt pour mettre ses caractéristiques en évidence.
Ce que toutes ces photos de Jacques Breton ont en commun :  privilégier des formes qui évoquent des animaux, des personnages de contes, des personnages humains fantastiques ou même des légendes comme celle de La noyée, bien connue des Charlevoisiens. Le propre de ces représentations est souvent de n’être souvent accessibles que sous un certain angle, un point de vue particulier qui disparaît sitôt que l’observateur bouge.
La photographie se révèle ainsi une manière de fréquenter la nature et d’y reconnaître un monde imaginaire. Son support mental est ici la paréidolie,  cette capacité d’assimiler des formes nouvelles à celles que notre cerveau connait déjà. Le peintre italien Giuseppe Arcimboldo en a fait son art, tout comme Oleg Shuplyak.
Jacques Breton

error: Alert: Contenu protégé !